Kestemantoine  
 
  Festival NRJ The Park 20/12/2014 20 08 04 (UTC)
   
 
Le NRJ In The Park est le 1er événement majeur gratuit en Communauté Française »

Comme chaque année, NRJ donne rendez-vous à ses auditeurs pour le traditionnel NRJ In The Park de Charleroi, dans le cadre des Fêtes de Wallonie. Celui-ci se déroulera ce samedi 16 septembre, avec une affiche exceptionnelle et la présence de Pascal Obispo. Laurent Lomba, organisateur de l’évènement, répond à nos questions à quelques jours de l’évènement.

Comment le NRJ In The Park a-t-il vu le jour?

Il y a 13 ans, le chef de cabinet de la Ville de Charleroi a proposé à NRJ un partenariat dans le cadre des Fêtes de Wallonie. D’autres radios avaient aussi été contactées mais ces dernières avaient rejeté le projet, pour diverses raisons.  A l’époque, NRJ venait de s’implanter en Belgique, et nous avons décidé de relever le défi. A savoir : organiser un concert gratuit plein air, de grande ampleur, dans le cadre des Fêtes de Wallonie à Charleroi. La 1ère édition ne fût, certes, pas une réussite totale. Mais au fil des années, nous nous sommes perfectionné. Au point qu’aujourd’hui, le NRJ In The Park est devenu le 1er évènement majeur gratuit en Communauté Française. Et n’oublions pas, qu’au même moment, se déroulent les fêtes de Wallonie sur Namur. C’est pourquoi nous sommes vraiment satisfaits du succès engendré par ce concert gratuit que NRJ propose !

Le NRJ In The Park a accueilli plus de 45000 personnes l’année passée. Comment expliquez-vous ce succès populaire ?

Parce que le NRJ In The Park est devenu un évènement récurrent. L’affiche s’enrichit chaque année. Le parking de Charleroi Expo est archi comble ! L’engouement est tel que 6 mois avant le concert, je reçois déjà des coups de fils me demandant quelle sera l’affiche cette année !

Peut-on quantifier le « retour » que génère ce concert pour NRJ et pour les différents sponsors de l’évènement ?

Le retour est difficile à quantifier, mais il s’inscrit dans un plan de communication radio, où à longueur de journée, des spots publicitaires annoncent l’évènement associé à ceux des sponsors. VW revient cette année, tout comme ING, et ce, pour la 3ème fois. Si ces partenaires reviennent, c’est qu’ils estiment s’y retrouver. Ils sont contents du concert, et c’est le principal. Et puis, des événements musicaux qui rassemblent plus de 40.000 personnes en un jour en Communauté Française, il n’y en a pas énormément.

La politique d’NRJ, c’est vraiment de miser dans l’évènementiel ?

Oui, notre politique, c’est : « peu d’évènements, mais lorsque NRJ les organise, et bien, on en fait des gros ! Jugez par vous-même. Quels sont les évènements qu’organise NRJ ? Il y a les « NRJ Music Awards », organisés à Cannes et retransmis en Prime Time le samedi soir sur TF1 ! En France, nous avons maintenant les « NRJ Ciné Awards » qui vont, je pense, prendre de plus en plus d’ampleur. Et donc, nous avons les « NRJ In The Park », un concept européen qui cartonne.

Une telle organisation se met-elle en place le lendemain de la défunte édition ?

Après le concert, un débriefing est déjà organisé, afin de voir quels sont les points à corriger. Le NRJ In The Park, ce n’est pas l’organisation de 12 mois, mais cela se met en place un peu tous les jours. C’est un travail de longue haleine.

Un travail de longue haleine récompensé par une affiche d’artistes de plus en plus impressionnante avec, cette année, Pascal Obispo en tête d’affiche !

Oui ! L’affiche est de qualité car il y a vraiment une relation de confiance qui s’est instaurée entre les maisons de disques et nous. Vous savez, avec 45000 personnes pour assister au concert, les artistes aiment venir à Charleroi... Notre évènement fonctionne et c’est pour cela que des artistes comme Pascal Obispo ou Jamelia viennent !

Quid des retransmissions en TV et en radio du concert ?

Le NRJ In The Park fera l’objet d’une retransmission en « best of » 2 ou 3 semaines après le spectacle sur NRJ. En télévision, la captation sera assurée par Télésambre. L’ensemble des télévisions régionales proposera le concert lors des périodes de fin d’année. Un « best of » de 52 minutes sera aussi diffusé sur MCM Belgique. Et puis, nouveauté cette année, NRJ 12 va retransmettre en France ce concert le samedi 7 octobre en prime time !

La sécurité des spectateurs est-elle optimale ?

Oui ! Notre coordination avec la police et la Croix Rouge est optimale ! Le plan catastrophe est toujours en alerte, au cas où… Même si nous n’avons jamais eu de soucis en 10 ans ! Les interventions de la police sur notre concert sont d’ailleurs en dessous de la moyenne d’interventions pour ce genre d’évènements… Cela veut tout dire. L’année passée, nous n’avons eu à déplorer que quelques problèmes mineurs, qui concernaient, pour la plupart, des personnes qui, par exemple, avaient mal aux pieds ! Bref, il n’y a jamais eu de problèmes ! Croisons les doigts…

 



Pour vous, le NRJ In The Park sera une réussite si…

…Si les spectateurs repartent contents et satisfaits. C’est vraiment notre but… Dans cette optique, nous renforçons chaque année la visibilité du concert pour que ceux qui se trouvent moins bien placés puissent quand même profiter du show. Pour cela, nous allons encore augmenter le son (ndlr : 40.000 watts de son), la lumière (ndlr : 70.000 watts de lumière), le nombre d’écrans géants (il y en aura 3 !), … On pourrait se dire : « le concert est gratuit. Alors, que personne ne vienne se plaindre… » Mais non ! Nous ne réfléchissons pas de la sorte. Nous souhaitons vraiment que les gens repartent contents. Car ceux-ci vont en parler autour d’eux. C’est donc très important. Vous savez, il y a des personnes qui viennent spécialement de Paris pour voir K’Maro. Nous ne voulons décevoir personne… qu’ils viennent de Charleroi, de Namur, Liège, de Lille, de Paris ou d’Arlon. Car nous avons des spectateurs venant d’horizons multiples ! C’est une vraie réussite !

Le NRJ In The Park reviendra-t-il pour une 14ème édition l’année prochaine à Charleroi ?

Bien sûr ! L’organisation du NRJ In The Park, c’est une coproduction entre la Ville de Charleroi et NRJ. Et comme la Ville est satisfaite, il n’y a pas de raison que cela s’arrête ! La Ville qui nous aide d’ailleurs en nous fournissant une aide logistique considérable.

Votre fonction ne s’arrête pas à organiser le NRJ In The Park. Vous êtes aussi chargé du développement de Chérie FM en Belgique. Où en est-on actuellement ?

Chérie FM émet sur Charleroi et Liège. Et depuis peu, de nouvelles fréquences ont été ouvertes à Namur, Mons et Ciney.
Le jour où un appel d’offre sera lancé, le Group NRJ pourrait envisager de présenter un dossier au CSA. Nous avons une vision à long terme. Chérie FM peut marcher en Belgique. Comme Chérie FM n’est pas un réseau national, on ne sait donc pas quantifier notre auditorat. Mais ce qui ne trompe pas, ce sont les opérations SMS que Chérie FM lance. Ces opérations SMS connaissent un véritable succès. Et puis, avec seulement deux fréquences (Charleroi et Liège), Chérie FM fait 0.3% de PDM. Tout cela pour dire que je suis convaincu que Chérie FM a son public en Belgique.

Voici quelques chiffres pour illustrer l’ampleur du concert : une avant-scène de 50 mètres ; 40 secouristes, un médecin, 2 infirmières et une unité de soins intensifs ; 40 stewards pour la sécurité, en plus de la police ; 15 sociétés prestataires et plus de 150 collaborateurs; 500 VIP ; 20 loges; et... un avion pour le transport d’artistes ! Le 11ème NRJ In The Park se déroulera le samedi 16 septembre sur le parking numéro 1 de Charleroi Expo. Ouverture des festivités à 20h30.

Tuner vous proposera un reportage dans les coulisses de l’évènement, et réalisera un reportage photo.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Publicité

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=